Train de vie écologique de Mr Sarokozy...

Publié le par le ced

A l'occasion du premier anniversaire du "Grenelle de l'Environnement" (octobre 2007), le magazine Terra Economica révèle le "train de vie" écologique du président de la République, pour ses seuls voyages officiels : la facture s'élève sur 11 mois à 7061 tonnes de CO2 émis.

A titre de comparaison, c'est autant que le total annuel des émissions de Co2 de 1000 Français...ou de celui d'un troupeau de 823 vaches!Le renouvellement en cours de la flotte élyséenne ne devrait pas faire baisser ce chiffre, comme le souligne le magazine du développement durable, puisque l'achat d'un avion long courrier plus lourd devrait faire passer le total des émissions à 13 956 tonnes, si Nicolas Sarkozy maintient le rythme de ses déplacements en 2009.

Le chef de l'Etat aurait ainsi parcouru 301 236 kilomètres, selon les informations du même magazine, une moyenne de 900km par jour.

Loin de vouloir critiquer les déplacements d'Etat d'un Président de la République (après tout, ce sont les obligations de sa fonction), le magazine rappelle simplement les demandes récurrentes de Nicolas Sarkozy, ainsi que du Premier Ministre François Fillon et du ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo, qui appellent depuis octobre 2007 à "l'exemplarité écologique".

« Comment devenir un exemple, si on n'est pas capable de s'appliquer à soi les règles qu'on voudrait voir retenues par les autres ? »

Ainsi parlait le chef de l'Etat, en pensant à la France, mais peut-être pas à lui-même...

A noter également une hausse de 33% du budget de l'Elysée pour 2009, concernant les déplacements de la Présidence...
Tout l'article en détail est sur le site de Terra Economica.

Date : 10 nov.2008, 15:01

Personnellement je ne crois pas un traitre mot de notre gouvernement en matière d'écologie. Il n'y a qu'à voir la volonté de Mr Sarkozy à vouloir faire évoluer les choses en matière de protection animale, le néant absolu.

Promettre, Mr le président est un champion en la matière. Mais il préfers la manipulation à la concrétisation, surtout dans ces domaines de protection de l'environnement et des animaux.

Je n'ai jamais vu autant de discours, de promesse, de patati, patata et un désert de Gobi dans la moindre concrétisation d'un projet de loi interdisant définitivement par exemple de transporter les animaux dit de boucherie plus de 8h00 ou de faire interdire l'exposition des chiens et chats en vitrine pour éviter les achats coup de coeur.

La France est le pire élève en la matière mais alors un trés bon donneur de leçon!

A bon entendeur.



Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article