Par dépit amoureux, elle tue le chien de son ex

Publié le par le ced

Pour se venger de son ancien petit ami, une femme n’a pas hésité à tuer le jack russel de celui-ci, en le noyant dans la machine à laver. La Fondation 30 Millions d’Amis se porte partie civile.

A Troyes, le 17 avril dernier, Myriam* profite de l’absence de son ex, maître-chien de profession, pour s’introduire chez lui. Décidée à faire payer à son ancien amoureux une rupture qu’elle n’a pas souhaitée, elle se dirige vers son petit jack russel, l’enferme dans la machine à laver et lance un programme.

Après quelques minutes de calvaire, le malheureux animal meurt noyé, sans avoir eu une seule chance de s’échapper. Pour les enquêteurs, aucun doute possible : l’acte est bien intentionnel.

Selon le quotidien L'Est Eclair, la jeune femme n’en serait pas à son premier coup d’essai. Il y a quelques années, c’est un chiot qu’elle aurait étouffé à l’aide d’une couverture. Des pulsions meurtrières qui lui vaudront une convocation au tribunal correctionnel de Troyes en septembre prochain. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui se constitue partie civile dans ce dossier, condamne cet acte cruel, passible de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. En 2005, une femme avait été condamnée en Angleterre, à six semaines de prison pour un acte similaire sur un chaton.

*Le prénom a été changé

Source : 30 Millions d'amis

Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article

Charlout 18/11/2012 17:42

C'est dégueulasse! Il n'y a pas d'autres mots! Comment peut-on faire ça?

mxht 14/10/2011 11:40


2 ans et 30 000 € seulement ?!
C'est vraiment une blague la France... surtout qu'en pratique, elle se mangera 2 mois avec sursis et 1500€ (avec un peu de chance...).
Sans peines exemplaires, ou qu'on donne surtout un statut juridique aux animaux, les gens s'en foutront toujours autant et ces actes seront encore répétés. Une peine de 5 à 10 ans de prison, et 250
000€ d'amende lui servirait de leçon (on demande jusqu'à 200 000€ pour un CD téléchargé alors qu'il n'y a pas de vie en jeu... on condamne à 10 ans de prison pour piratage... c'est vraiment le
monde à l'envers).

Quand un animal s'en prends à un humain, on l’abat, quand un humain en tue un, avec barbarie ou non, on s'en fou.