Patricia au secours des ours en Russie

Publié le par le ced

 

 

Si aujourd'hui, la question de l'environnement est sur toutes les lèvres, d'autres poursuivent inlassablement leur combat pour la défense des animaux. C'est le cas de Brigitte Bardot et Patricia Kaas, pour qui cette question reste essentielle.

 

Après avoir organisé une manifestation en marge de la fashion week contre l'utilisation de la fourrure, Brigitte Bardot a trouvé un nouveau cheval de bataille : la protection des dromadaires australiens !

 

Ces grandes bêtes ont été introduites au XIXe siècle afin de travailler dans l'arrière-pays désertique. Les dromadaires se sont tellement bien adaptés qu'aujourd'hui, leur population explose. L'actrice trouve "scandaleux les tirs programmés pour l'éradication de 6 000 dromadaires par hélicoptère dans l'état du territoire du Nord." Bardot ne mâche pas ses mots en interpellant le premier ministre australien : "Vous perpétuez vos erreurs sans cesse, après les lapins, les chevaux, maintenant les dromadaires ! C'est indigne d'une nation comme l'Australie." Les dromadaires en question menacent les habitations dans cette région du pays.

 

L'Australie fait régulièrement appel à ces méthodes, notamment pour réguler la population de kangourous. En mai dernier, 6 000 bêtes qui envahissaient un terrain militaire ont été abattues. Une chose est sûre, l'actrice culte - qui sera jouée par Laetitia Casta dans le biopic sur Gainsbourg - ne laisse rien passer.

 

Patricia Kaas de son côté publie aujourd'hui une lettre ouverte sur le site internet www.actuanimaux.com. La chanteuse, dont le best of live vient de sortir, raconte l'histoire du petit ours Gena. Plus précisément, la star aux jambes de gazelles pointe du doigt le problème de la chasse hivernale en Russie qui laisse de nombreux oursons orphelins et incapables de survivre seuls.

 

Grâce à l'astucieux système du site Actuanimaux, vous pouvez d'un simple clique parrainer gratuitement une petite bête à poils et lui permettre d'être intégrée à un programme de retour à la vie sauvage. Pour chaque clique enregistré, les annonceurs publicitaires reversent quelques centimes d'euros aux associations.

Voici l'histoire de l'ourson Gena, racontée par Patricia Kaas dans sa lettre :

 

 

"Gena, âgé de quelques mois seulement, est orphelin. Il vit en Russie. Son histoire d'ourson brun a débuté comme celle de milliers de ses congénères : un bruit terrifiant à l'extérieur de sa tanière, une mère effrayée qui en sort, des coups de feu qui résonnent... puis le silence, l'absence et la solitude.
Son histoire est celle de la chasse hivernale des ours bruns en tanière, une pratique cruelle encore en cours dans de nombreuses régions russes. Chaque année, cette chasse laisse des centaines d'oursons de quelques jours livrés à eux-mêmes. Rares sont ceux qui survivent.
Pourtant Gena a échappé à cette issue fatale. Gena est un rescapé !

Trouvé dans la forêt, placé en cage par la police durant plusieurs semaines, Gena rejoint
finalement le Centre de réhabilitation pour oursons orphelins d'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org), dont le seul nom est la promesse d'un retour possible à la vie sauvage. En effet, ces douze dernières années, plus de 120 oursons ont pu être relâchés avec succès dans la nature sous la direction du Professeur Pazhetnov, éminent spécialiste de ces animaux.

Sensible à la cause de ces milliers d'oursons victimes des campagnes de chasse hivernale dans un pays, la Russie, pour lequel mon amour et mon attachement sont entiers et indéfectibles, profondément émue par l'histoire de Gena, c'est avec enthousiasme que je suis récemment devenue la marraine de cette pétillante petite boule de poils. Je souhaite l'aider à recouvrer sa liberté volée... mais avec vous à mes côtés.

C'est ensemble qu'il nous faut protéger cette nature, si belle et si fragile. C'est ensemble qu'il nous faut dénoncer les pratiques cruelles et c'est encore ensemble que nous pouvons offrir, aux oursons orphelins rescapés, une chance d'être réintroduits dans la nature.
(...)
L'hiver arrive. Les campagnes de chasse vont malheureusement reprendre. Mon coeur se serre à cette pensée mais je sais que vous serez nombreux à parrainer, sur www.actuanimaux.com, non seulement Gena mais aussi les nouveaux oursons orphelins qui rejoindront le centre d'ici quelques semaines."

Brigitte Bardot et Patricia Kaas, deux femmes, deux combats et deux méthodes : la colère et la compassion. Deux sentiments indissociables qui permettent à chacune de mettre en lumière des problèmes jusqu'alors ignorés !

A.D.

Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article