vol de gibbons à St Jean cap ferrat

Publié le par le ced

2 bébés gibbons volés au parc zoologique de Fréjus

Ils sont en danger de mort, car le changement d'alimentation peut leur être fatal et déclencher de graves diarrhées

Ces singes vivent habituellement en Asie. Ils appartiennent à une espèce en  voie de  disparition et sont protégés par la Convention de Washington. Sans leur mère, les 2 bebés se trouvent en danger de mort. C'est le 2ème vol en 2 ans d'animaux en captivité au  parc zoologique de Fréjus.

Les jumeaux bébés gibbons sont âgés d'un peu plus d'un an.

 

"Les auteurs qui se sont introduits sur l'îlot où vivait la famille de gibbons ont dû opérer aux premières heures du jour. Ils ont jeté à l'eau la mère et ont emporté les jumeaux", a déclaré le directeur Guy Mascheffa. Ce sont les soigneurs qui ont découvert le vol, constatant que la mère, Micha, âgée de 15 ans, était toute mouillée et avait un comportement inhabituel. "Elle était désemparée", a précisé Guy Mascheffa qui craint pour la survie des deux bébés, nés au zoo le 30 juin 2008 et qui ne sont pas sevrés. "Ils sont en danger de mort car le changement d'alimentation peut leur être fatal et déclencher de graves diarrhées", s'est inquiété le directeur.

Les deux petits singes, qui pèsent 1,8 kg chacun, n'avaient pas encore été baptisés. "On attendait le mois d'août pour organiser un concours auprès des enfants", a confié Guy Mascheffa.

 

 

Selon les premières constatations, aucune effraction de clôture n'a été relevée et selon la même source, aucune piste n'est privilégiée pour identifier les auteurs de ce vol, qui pourraient être des collectionneurs.

Les gibbons, singes des forêts tropicales d'Asie, "sont protégés par la convention de Washington. Ils ont beaucoup de valeur", a précisé Guy Mascheffa.

En février 2007, c'est un jeune tigre de trois mois, pesant 12 kg qui avait été enlevé au parc zoologique par une bande de jeunes Niçois qui voulaient organiser des combats avec des chiens de garde. Le félin, prénommé Kouma, avait été retrouvé le lendemain attaché à un poteau, sur un parking de Nice (Alpes-Maritimes).

Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article