Grippe porcine et le monde est devenu fou

Publié le par le ced

La grippe porcine est à nos portes et le monde devient fou.

Toutes ces maladies sont le résultat malheureux d'une surexploitation des animaux pour leur chair. Quand allons nous comprendre que cette ère de la surconsommation d'animaux est un danger pour l'homme.

Des milliards d'animaux sont élevés et tués a travers le monde. Elevés dans des conditions digne des camps de la mort pendant la guerre 39-45. Tués dans une souffrance et un stress inhumain et je ne parle pas du transport.

A défaud de pouvoir se defendre, des maladies apparaissent, mais l'homme se sentant menacé signe un arret de mort à des animaux qui seront tués pour rien, car suspecté d'être à l'origine de la maladie.

Et voilà ce qui a poussé BB a réagir une nouvelle fois.




Abattage de porcs: Brigitte Bardot accuse l'Egypte de "lâcheté extrême"

Il y a 1 jour

LE CAIRE (AFP) - L'ex-actrice française et militante des droits des animaux Brigitte Bardot a vivement critiqué vendredi la décision de l'Egypte d'abattre son cheptel porcin, estimant que le gouvernement égyptien faisait preuve de "lâcheté extrême".

"Profiter de la psychose qui touche le monde, avec la propagation de la grippe +mexicaine+ qui n?a rien à voir avec les animaux, pour lancer une campagne d?éradication des porcs élevés en liberté en Egypte par des populations démunies, est d?une lâcheté extrême", écrit Mme Bardot dans une lettre adressée au chef de l'Etat égyptien Hosni Moubarak, transmise à l'AFP par sa fondation.

L'Egypte a annoncé mercredi son intention d'abattre les 250.000 porcs élevés sur son territoire, présentant dans un premier temps la décision comme une précaution face à la grippe porcine avant d'admettre qu'il s'agissait en fait d'une mesure d'"hygiène publique".

Les bêtes sont souvent élevées en Egypte par des trieurs d'ordures vivant dans des quartiers submergés par les détritus. L'opération d'abattage prendra de trois semaines à un mois, selon le ministre égyptien de l'Agriculture Amine Abaza.

Mme Bardot a exhorté les autorités égyptiennes à ne pas créer des élevages organisés comme elles en ont l'intention, estimant que "les élevages porcins sont une horreur, une honte, une erreur aussi pour certains pays qui tentent désormais de faire marche arrière".

"Vouloir tuer tous ces animaux pour ensuite créer des élevages intensifs dans lesquels ils seront entassés et maltraités n?est pas acceptable", a-t-elle ajouté.

L'ex-star de cinéma a dit compter sur les "qualités de coeur" du président Moubarak pour éviter l'abattage.




Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article