Ikea arrête la vente de produits pour maltraitance sur animaux

Publié le par le ced

 

Le géant suédois de l'ameublement Ikea a décidé d'arrêter la vente des couvre-lits en duvet Mysa Olvon et celle des coussins de la gamme Gosa Näva, en raison du fait que ces produits sont composés de duvets arrachés sur des oies vivantes, a confirmé John Sandeman, le porte-parole d'Ikea Belgique.
C'est un documentaire suédois qui a révélé le scandale. Des producteurs chinois y plumaient des oies vivantes, ce qui a poussé Ikea à mener une enquête auprès de son fournisseur. "Nos contrats stipulent que les animaux ne peuvent être maltraités. Visiblement, quelque chose s'est mal passé", a expliqué le porte-parole.

Le siège d'Ikea a décidé d'arrêter progressivement la vente des produits concernés. La production a été stoppée et plus aucune réserve n'a été constituée. Les stocks, eux, continueront à être vendus, jusqu'à épuisement.

Ikea a déjà été beaucoup critiqué par le passé, notamment sur l'origine de ses bois ou le travail des enfants. La société a, depuis, adopté en 2001 un code de conduite applicable à ses fournisseurs. Mais continue à être critiquée, notamment par Oxfam qui a mené campagne contre l'entrprise suédoise.

Commenter cet article