Bonne nouvelle

Publié le par le ced

Œufs de batterie : Carrefour n’en a plus





En prenant la décision de surseoir à la vente d’œufs de poules élevées en batterie, le groupe Carrefour suit ainsi l’initiative de 11 autres sociétés telles que Makro, Colruyt, Delhaize, LIDL, Aldi, Sodexo, IKEA, McDonald's, Quick, Carestel, Panos et répond positivement à la demande de l’organisation belge GAIA – Groupement d’Action dans l’Intérêt des Animaux.

Il n’est désormais plus possible d’acquérir des œufs de poules élevées en batterie dans les supermarchés Carrefour. Objectif : favoriser le bien-être des poules et satisfaire la demande du client !

En effet, d’après une enquête Eurobaromètre (2006) « 62% des français se disent prêts à changer de lieu d’achat pour trouver des produits favorisant le bien-être animal ». Selon la PMAF (Protection Mondiale des Animaux de Ferme), près de 38 millions de poules pondeuses sont élevées en cage en France. Entassées généralement à 4 ou 5 par cage, la densité d’élevage atteint jusqu’à 18 oiseaux par mètre carré. Pour vivre, elles disposent d’une surface semblable à une feuille de format A4. Des conditions qui exposent les gallinacées à des problèmes de santé (fractures, ostéoporose) et leur imposent d’importantes restrictions comportementales.

Pour privilégier l’élevage des poules pondeuses en plein air, achetez des œufs avec l’inscription « 0 FR » ou « 1 FR ». Bannir ceux avec l’inscription « 2FR » (Elevage en bâtiment : 9 à 12 poules par m²) et « 3FR » (Elevage en cage :13 à 18 poules par m²) !

Source : 30 millions d'amis

2008-10-09 19:02:00

Allez, on va faire une bonne action envers les poules !

A partir d’aujourd’hui, on boycotte tous les biscuits et autres plats cuisinés du commerce, fabriqués à base d’œufs.

En effet, ces œufs sont pour la plupart issus de poules « élevées en cage » .

Nous exigeons aussi que la mention « œufs de poules élevées en cage » figure dans la liste des ingrédients des produits transformés, comme c’est le cas, maintenant dans toute la

communauté européenne, pour les œufs vendus avec leur coquille.

Mieux . Nous lançons un appel pour que les fabricants se préoccupent du bien être, tant des consommateurs que des poules pondeuses, et que leurs œufs proviennent de poules « élevées en plein air» .

Les poules vous remercient.

Faites circuler !

Michel Walter, pour Terre sacrée le 19 septembre 2006

Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article