On massacre les requins pour une soupe !

Publié le par le ced

requins.jpg


Et oui toujours les japonnais balaie les mers du monde entier pour massacrer les requins afin d'en prélever exclusivement leur aileron pour alimenter le marché de la soupe qui fait fureur dans leur pays.

Et ce sont 100 millions de requins qui sont massacgrés chaque année pour satisfaire cette gourmandise.

Le magazine CHOC, du reste que je remercie pour ces articles assez quotidien sur le massacre des animaux et les scandales qui les entourent, fait sa couverture sur ce sujet dans son numéro du 08 au 21 novembre 2007.  Un article de 6 pages montre l'ampleur des dégats et tire le signal d'alarme quant au devenir de cette éspèce.

Mais le requin ne joui pas d'un amour du grand public, ce qui lui vaut de mourir en silence. Les seuls et unique fois où l'on parle de lui c'est lors d'attaque sur les surfeurs qu'ils prennent pour des otaries. Mais entre ces rares attaques et le génocide que connait leur éspece n'ai pas comparable.

Heureusement de puis quelques années une femme unique en son genre s'est donné le défit de lutter pour la sauvegarde des requins. Et c'est avec un acharnement  et un courage exemplaire qu'elle se bat pour dénoncer les massacres mais surtout de sasir les chargements des braconniers. Elle devenu en quelques années l'ennemi numéro 1 des chasseurs de requin.



Sandra BESSUDO a un TALENT IMMENSE
http://www.fundacionmalpelo.o   

Sandra Bessudo, biologiste Franco Colombienne dirige le programme international des Nations Unies sur la protection des requins.

Pour vous rendre compte de cette horreur voici un petit reportage de 2006 montrant ce qu'il ne faudrait plus voir. Avec les commentaires de Paul Watson grand écologiste et surtout immense ami des animaux et de la nature et qui voue sa vie à les protéger.

http://fr.youtube.com/watch?v=YHsEEXh5e4k

Et pour participer à l'arret des massacres SIGNER LA PETITION via le lien suivant http://www.asso-apecs.org/article.php3?id_article=127#sp127.

MERCI POUR EUX !



Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article