Prés de 400 chimpanzés disparaissent chaque année à Lumbubashi

Publié le par le ced

Au Congo-Kinshasa on tue les chimpanzés pour récupérer les bébés et vendre la viande de brousse.

Une association de Kinshasa présidé par Franch Chantereau pousse un cri d'alarme fasse à cette hécatombe et veut remettre les populations qui se font quelques dollars sur la mort et la vente de ces animaux sur les rails.

Je vous propose de lire l'article sur radi okapi.net qui a été repris sur de nombreux site de recherche. Vous découvrirez aussi l'ampleur du marché de ces primates.

http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&l=&c=0&a=14559&da=&of=0&s=chimpanzé&m=2&k=0&r=all&sc=0

De part le monde tout est mis en oeuvre pour les protéger et les lois se resserre pour se faire encore plus dur envers les assassins et les braconniers. Il est vrai qu'au vu des populations qui vivent sur place les conditions ne sont pas extraordinaire, mais ceux qui achètent ou qui pousse les braconniers à travailler pour eux sont les véritables assassins.

Car si il n'y avait aucune demande pour récupérer ces bébés chimpanzés il n'y aurait pas ces massacres organisés. Car il faut tuer 10 chimpanzés pour récupérer 1 bébé.

Et cette viande de brousse qui vient de coutume ancestrale de ces pays lointains. Et je pense que pour arréter ceci, seul la peur d'un éventuel virus via la viande stopperez net cette commercialisation. Car la mort fréne ineluctablement les hommes dans n'importe quel domaine. donc si on vient à faire croire au population otoctone que la viande de brousse tue, ils stopperont net de la consommer! Mais encore faut il répandre la nouvelle.

En attendant des lois essaient de faire plier les populations à ne plus tuer les grands singes, mais en attandant les drames continuent.


Publié dans Actualités animaux

Commenter cet article